Suivre une thérapie émotionnelle ?

C’est déjà se poser la question du thérapeute émotionnel et/ou énergéticien.

5 années !
Ce merveilleux métier m’a permis d’aider tant de personnes et de transformer ma vie au gré de tous ces moments, de toutes ces rencontres. Cette évolution, je l’ai acceptée et elle s’installe doucement dans mon activité professionnelle.

Pendant cette période, j’ai affiné mes soins et créé ma méthode de travail sur l’émotionnel. Avec humilité, je remercie et repense à chaque personne que j’ai reçue au cabinet pour leur enseignement.

Aujourd’hui, j’aborde plus spécifiquement trois situations :

La relation entre les émotions et la maladie ne fait aucun doute pour moi et je continue ainsi à pratiquer les soins en magnétisme et en énergétique avec plus de conscience.

Vous l’aurez compris, le thérapeute émotionnel s’intéresse aux problématiques psychiques et le thérapeute énergéticien exerce les soins énergétiques.
De fait, je ne suis pas une simple magnétiseuse/énergéticienne. Selon moi, la gestion de l’émotionnel compte beaucoup dans la guérison, j’en suis persuadée. J’ai dû moi-même passer par ce chemin pour retrouver l’usage de mon dos et de mes jambes.

À mon sens l’un ne va pas sans l’autre, toutefois ce sont deux approches différentes.

Des conseils pour votre bien-être :

Dans mon activité de Doula, la naissance est aussi bien à comprendre au sens propre qu’au sens figuré avec mon activité de thérapeute émotionnel. Ainsi, je vous propose de renaître à vous “m’aime”, à naître et à faire naître en vous et autour de vous.

Comment prendre soin de son féminin ?

[Retour haut de page]

Dans mon cheminement personnel, j’ai dû faire face à diverses problématiques à régler, dont ma féminité.

Après de nombreuses années de souffrance physique et psychologique, j’ai réussi à trouver une stabilité. J’ai choisi de suivre la voie merveilleuse de l’amour de « MOI » et de mon corps de femme à part entière.

Ce cheminement n’est pas encore terminé, car la génération de femmes dont je fais partie est là pour casser toutes les croyances qui leur ont été imposées pendant des centaines d’années en arrière.

Il m’a donc été donné comme mission d’aider un grand nombre de femmes dans ce cheminement. Je ne serai pas seule à agir, je vous conseillerai des consoeurs ou confrères, mais si je peux vous apporter de l’aide, vous guider vers un accord avec vous-même, je serai très honorée et fière.

Il est temps de remettre le féminin à sa juste place sans féminisme exacerbé, sans culpabilité de quoi que ce soit et retrouver cet accord parfait entre nous et notre corps, nous et notre esprit, nous et les hommes, nous et le reste de la société.

Vous pouvez me contacter pour en parler si vous le souhaitez 🙂
Je vous attends ♥

Se reconnecter à l’enfant intérieur

[Retour haut de page]

En chaque adulte il y a un enfant, cet enfant que nous avons été et qui a vécu des choses parfois difficiles.
Or cet enfant intérieur est celui qui réagit quand on a des épreuves et avec des comportements qui ne sont plus appropriés pour un adulte.

Vous vivez une dépression, un burn-out, vous n’arrivez pas à comprendre d’où cela vient?
Votre enfant intérieur peut vous y aider, il a la réponse. Je vais juste vous aider à vous connecter à lui et à apprendre à communiquer afin de mettre le doigt sur ce qui ne va pas. À ce moment-là, vous pourrez commencer à voir les choses sous un autre angle. Ainsi d’un cercle vicieux de réactions, vous arriverez à faire un cercle vertueux.

Pour ce soin, plusieurs séances seront nécessaires afin que vous deveniez autonome.
Venez apprendre à vous aimer.

Gérer l’hypersensibilité

[Retour haut de page]

Être hypersensible, c’est tout ressentir 2000 fois plus que les autres.
L’on dit souvent d’un hypersensible qu’il est insupportable car l’on ne comprend pas ses réactions.

Je suis moi-même hypersensible et cela s’accompagne souvent d’une empathie et d’un don de médiumnité très important. Suite à une formation où on m’a apporté des outils qui m’aident, je suis en mesure de vous apprendre à gérer toutes ces émotions qui affluent en vous et qui ressortent parfois d’une mauvaise manière, cela pour pouvoir vous comprendre ou comprendre votre enfant. Ne vous méprenez pas, comme on dit souvent : « les chiens ne font pas des chats », vous avez un rôle important à jouer dans la bonne appréhension des émotions par votre enfant.

Cela pourra se faire sous forme de groupe parents/enfants le mercredi après-midi ou en séances individuelles.